Souple comme le bois

Elisa StrozykElisa Strozyk

L’idée n’est pas nouvelle et avait déjà été appliquée maintes fois dans la construction: fragmenter les matériaux pour les rendre plus souples et adaptables (voir par exemple les zelliges qui se plient à des formes et supports arrondis alors qu’il s’agit de morceaux de céramiques). C’est ce même procédé qu’utilise Elisa Strozyk dans ses créations, remettant cette technique au goût du jour en l’appliquant à un nouveau matériau: le bois. Et les objets qui en résultent sont particulièrement réussis, qu’il s’agisse de ses tapis, constitués de pièces de bois géométriques découpées au laser et assemblées sur du tissu, ce qui leur confère une certaine souplesse (disponibles chez Böwer) , ou l »Accordion Cabinet », réalisé en collaboration avec Sebastian Neeb, dont les portes sont également des feuilles de placage découpées et reliées entre elles par du tissu. Une nouvelle forme de marqueterie, plus design…

Publicités