De la vannerie pour panser

Julien DeveauxDaniel Hulsbergen

Il est intéressant de voir comment, bien que séparés par l’espace et le temps, des projets assez similaires naissent dans l’esprit de leurs créateurs… Ainsi y a-t-il peu de chances que Daniel  Hulsbergen ait eu connaisance, lorsqu’il a créé CenterPiece, du projet Noroc de Julien Deveaux, présenté au VIA en 2010 (et inversement). On pourrait voir, au travers de ces deux démarches, une cohérence de l’enseignement du design en Europe, ces designers étant diplômés l’un de l’ENSAD (France), l’autre de l’Académie de Design d’Eindhoven (Pays-Bas).  Mais on y découvrira surtout un intérêt de plus en plus pregnant pour l’artisanat et son savoir faire, remis au goût du jour. L’utilisation d’une technique « ancienne » confrontée à une création tout ce qu’il y a de plus contemporaine, produisant des pièces uniques où l’empreinte de la main de l’homme tient encore toute sa place, face à une production industrialisée et standardisée. Ces deux jeunes créateurs tentent tous deux de redonner vie à des objets « perdus ». Daniel  Hulsbergen habille des vases cassés de Delft Blue d’une robe de vannerie, mêlant ainsi deux savoir-faire et traditions hollandaises pour produire des objets éminément esthétiques. Julien Deveaux, quant à lui, travaille avec des artisans moldaves dans le cadre d’un projet humanitaire avec l’association Moldavenir. Ils ont récupéré des objets jetés dans des décharges sauvages pour les transformer et les rendre à nouveau utilisables et pratiques. Si le rendu est plus « brut », il s’agissait avant tout de valoriser les connaissances des populations locales. Si loin, si proches…

Publicités