Dé-stin

Frederick McSwainFrederick McSwain

« In a dream I saw a way to survive and I was full of joy » (-Tobias Wong). Le procédé n’est pas  nouveau (il n’y a qu’à voir Arcimboldo), mais s’est amplifié avec la pixellisation des images: recréer une figure ou un paysage à partir d’objets… Cependant, parmi toutes ces expériences plus ou moins heureuses, en voici une qui à mes yeux les surpasse toutes par sa puissance symbolique. Le portrait de Tobias Wong (jeune designer décédé à 35 ans), présenté lors de la semaine du design de New York, et réalisé par son ami Frederick McSwain avec des dés: 13138 plus exactement, correspondant au nombre de jours passés par Tobias sur terre. Les différentes facettes d’un homme, les aléas de l’existence, le hasard du coup de dé… Cela se passe de commentaires.

Publicités