Fusion

desk clock

Ça s’est passé un soir, à l’heure où les locaux sont vides. Les objets, qui avaient, comme à leur habitude, rempli leur fonction pendant les heures de bureau, avaient décidé de se détendre. Si on en croit les rumeurs, l’horloge, déjà un peu usée à force d’être scrutée par les employés qui s’ennuient, et un luminaire dont nous tairons le nom, auraient alors eu une aventure. De leur union naquit (mais combien de temps plus tard? Nul ne sait combien dure la gestation d’un objet) Desk-clok, une « horloge de bureau », à la clinique-studio Dreimann… Elle a la tête de sa mère non? Mais aussi un je ne sais quoi de son père… Peut-être le pied…

Publicités