Un conte de fée?

Valentin Löllmann  Valentin Löllmann  Délicieusement oniriques, ces meubles semblent quitter les pages d’un conte de fée pour pénétrer notre réalité… Un univers que ne renierait pas Burton, tout en courbes étranges, accumulations et excroissances maîtrisées… Valentin Löllmann joue des contrastes entre un bois sombre et son enrobage en polyester blanc, entre la rigueur géométrique et l’improvisation  rebondie, et crée, bizarrement, de l’harmonie…

Publicités